Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Équipe FUTUR

Équipe FUTUR 2017-2021

La formation universitaire centrée sur l’apprentissage transformationnel des professionnels de la santé : l’apport de l’approche par compétences 

Programmation

La nouvelle programmation de l’Équipe FUTUR vise à décrire et expliquer l’apport de l’approche par compétence (APC) dans la formation universitaire des professionnels de la santé dans une perspective de professionnalisation. Les processus et les retombées de l’APC seront examinés tant sur le plan des programmes, des pratiques éducatives que des apprentissages, qui impliquent le développement de compétences, l’appropriation d’une culture professionnelle et la construction d’une identité professionnelle. De plus, les conditions facilitant ou contraignant la professionnalisation seront examinées dans les divers contextes d’apprentissage. Ainsi, ce programme de recherche est structuré autour de deux grands axes interreliés : Axe 1 « les processus de l'APC et leurs retombées sur la professionnalisation » et Axe 2 « les conditions favorisant ou contraignant la professionnalisation en milieux de formation et de pratique ». Les projets de recherche en cours ou à réaliser sont regroupés sous ces deux axes, qui comprennent également un volet théorique et méthodologique.

  • Axe 1. Processus de l'APC et retombées sur la professionnalisation. Les travaux porteront sur les processus de l’APC, mis en œuvre dans les programmes et les pratiques éducatives, et leurs retombées sur la professionnalisation, soit un processus d’apprentissage en trois volets (identité, culture et compétences) qui prépare à l’exercice d’une profession. L’objectif de ces travaux sera d’examiner divers processus de l’APC et leurs relations afin de renforcer les connaissances concernant les retombées de l’APC sur la professionnalisation depuis l’entrée dans la formation jusque dans la pratique.
  • Axe 2. Conditions favorisant ou contraignant la professionnalisation en milieux de formation et de pratique. Les travaux porteront sur les contextes d’apprentissage en milieux de formation et de pratique, pendant la durée des programmes en APC puis à l’arrivée dans les milieux de pratique. Il importe de comprendre les conditions favorisant ou contraignant la professionnalisation. L’objectif de ces travaux est de construire ou de valider des cadres théoriques et méthodologiques permettant de déterminer l’influence de ces conditions sur le développement des compétences, la construction identitaire et l’appropriation critique de la culture chez des étudiants.  

Chef d'équipe : Jacinthe Pepin

Chercheurs membres : M. Bélisle, A. Blanchet Garneau,  L. Boyer, N. Fernandez, J. Goudreau, C. Larue, K. Lechasseur, A. Rochette, B. Vachon

Collaborateurs : D. Bouteiller, I. Brault, L.-A. Brien, C. Caux, C. Clausen, S. Dubois, P. Lavoie, A. Legault, C. Michaud, J. Tardif

Étudiants : M. Charette, M.-F. Deschênes, C. Fournier, M. Gauthier, M.-J. Godin, L. Ha, D. Létourneau, S. Merisier, J. Ouellet

Organisme subventionnaire : Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) Programme de soutien aux équipes de recherche - Volet équipe en fonctionnement 

Montant : 96 000$ par an pendant 4 ans. 

Projets en cours

Adaptation et mise à l’essai d’une méthode de rétroaction auprès d’étudiantes en sciences infirmières: perceptions d’étudiantes et de superviseures

Lechasseur, K., Goudreau J., Merisier, S.

La méthode de rétroaction SNAPPS a été étudiée pour la première fois par Wolpaw, Wolpaw et Papp en 2003 auprès d’étudiants en médecine. D’autres études ont suivi et montrent que cette méthode contribue à rendre plus explicite le processus de raisonnement clinique des stagiaires lors de la discussion de cas (Heinerichs et al., 2013; Sawanyawisuth et al., 2014; Weitzelet al., 2012). Cette méthode a suscité récemment de l’intérêt et des réflexions auprès de la communauté infirmière de deux universités québécoises. Un de ses aspects novateurs réside dans le fait qu’elle représente l’une des seules méthodes de rétroaction qui contribue à soutenir l’expression des incertitudes et des questionnements de l’étudiant, ce qui lui permet de les clarifier avant de poursuivre sa démarche clinique. Le but principal de cette recherche est d’explorer les perceptions des étudiantes et des superviseures de stage suite à la mise à l'essai d’une version adaptée de cette méthode de rétroaction, centrée sur l’apprentissage de l’apprenant, au contexte des soins infirmiers. 

Construction d’une grille d’analyse pour les outils d’évaluation des compétences professionnelles en santé basée sur une recension intégrative des écrits scientifiques

Boyer, L., Bélisle, M., Lechasseur, K., Goudreau, J., Lavoie, P.

Dans une approche par compétences, l’évaluation des apprentissages a pour but premier de guider l’apprenant dans le développement des compétences visées par le programme de formation (Tardif, 2006). Considérant les enjeux individuel, organisationnel et sociétal reliés à l’évaluation des compétences, il importe d’aller explorer de manière plus approfondie les pratiques évaluatives relatives à l’évaluation des compétences des professionnels de la santé. Le but de ce projet est: 1) d’effectuer une recension intégrative des écrits scientifiques sur l’évaluation des compétences professionnelles en santé; et 2) de construire une grille d’analyse pour les outils d’évaluation des compétences professionnelle en santé basée sur les écrits scientifiques. Ce projet est une première étape de la planification d’une étude sur les pratiques évaluatives des compétences professionnelles en milieu académique et en milieu clinique en collaboration avec les acteurs de ces milieux.

Portfolios et modèles cognitifs d’apprentissage pour mieux comprendre le développement du raisonnement clinique infirmier d’étudiantes en sciences infirmières

Goudreau, J., Boyer, L., Lechasseur, K.

Le portfolio est la stratégie pédagogique privilégiée pour documenter le parcours des compétences dans un programme en approche par compétences (Tardif, 2006). Depuis septembre 2014, les étudiantes en sciences infirmières de la Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal doivent produire un portfolio électronique. Un des exercices demandés vise à susciter une réflexion sur les compétences développées dans le programme (dont le raisonnement clinique) à partir de situations cliniques vécues. Le projet proposé se situe dans la foulée des études des chercheurs de l'équipe FUTUR qui ont permis de développer des modèles cognitifs d'apprentissage (MCA) du raisonnement clinique infirmier (Goudreau et al, 2013; Boyer, 2013). Il vise à élaborer et à mettre à l’épreuve une méthode d’analyse d’exercices de pratique réflexive colligés dans les portfolios électroniques d’étudiants en sciences infirmières qui permette d’examiner la complémentarité de ces MCA du RCI et de les enrichir.  Il comporte aussi un objectif secondaire, à savoir examiner l'utilité de l'exercice de pratique réflexive versé au portfolio pour documenter le développement de la compétence raisonnement clinique infirmier.

État des lieux sur les liens entre le développement de la réflexivité et le développement des compétences professionnelles en santé

Fernandez, N., Bélisle, M., Vachon, B., Lechasseur, K.

Il est postulé que l'une des visées de la formation par compétences est le développement de professionnels réflexifs, ayant développé une pratique réflexive riche et efficace pouvant orienter et soutenir la mobilisation optimale des compétences disciplinaires dans le milieu clinique. L'enseignement et l'évaluation de la pratique réflexive demeurent des défis de taille. La modalité prédominante de formation et d'évaluation de cette pratique est axée sur la production écrite. Toutefois, cette modalité génère des résistances autant chez les étudiants que les instructeurs cliniques, de par le temps requis et par la difficulté d'évaluer le niveau de réflexivité. Il s'avère pertinent d'explorer la possibilité d'élargir l'éventail de modalités de formation et de développement de cette pratique chez les étudiants. Le but de cette étude est de recenser les écrits sur la variété de modalités de pratique réflexive mises en oeuvre dans les programmes professionnalisant par compétences, notamment autres que par expression écrite.

Développement d’une intervention de mentorat, accompagnant l’utilisation d'un portfolio d'apprentissage, adaptée aux besoins de l’étudiant pour favoriser le développement des compétences chez les futurs professionnels de la santé

Vachon, B., Rochette, A., Beaulieu, J., Bélisle, M., Boyer, L.

L’objectif général de cette demande est d’explorer comment adapter une intervention de mentorat associée à l’utilisation du portfolio pour favoriser le développement des habiletés d’autoévaluation, de réflexion et d’autorégulation chez les étudiants qui présentent différents niveaux de facilité/difficulté à s’engager dans une démarche d’apprentissage autodirigée. Les objectifs spécifiques sont : 1) Développer grâce à une approche collaborative une intervention de mentorat qui correspond aux besoins des étudiants ayant différents niveaux de facilité/difficulté ; 2) Pré-tester des outils d’évaluation pour évaluer, au-delà des perceptions, les impacts du portfolio + mentorat sur les capacités d’auto-évaluation, de réflexion et d’autorégulation de l’étudiant; 3) Élaborer une demande de subvention qui aura pour but d’évaluer les effets de cette intervention de mentorat combinée à l’utilisation du portfolio. 

Projets terminés

Validation d’un questionnaire sur la professionnalisation

Bélisle, M., Lechasseur, K., Boyer, L., Goudreau, J., Lavoie, P.

Le but de cette étude est d’élaborer et de valider un questionnaire pour documenter le processus de professionnalisation des étudiants dans des programmes en approche par compétences en santé à partir du cadre conceptuel sur la professionnalisation de Bélisle (2011). Le questionnaire s’avère l’outil privilégié pour cette recherche. Il sera composé de questions fermées (de type échelle de Likert) et de questions ouvertes permettant ainsi de recueillir des données à la fois quantitatives et qualitatives. La démarche d’élaboration et de validation du questionnaire s’appuie sur les travaux de Braun, Woodley, Richardson & Leidner (2012), Creswell (2003), Fraenkel & Wallen (1996), Nilsson, Johansson, Egmar, & coll. (2013),  Viau et Bouchard (2000). Des tests statistiques seront utilisés pour analyser les données quantitatives en vue de valider le questionnaire. L’analyse thématique (Paillé et Mucchielli, 2012; Van der Maren, 2003) sera employée pour coder, catégoriser et organiser les données qualitatives fournies par les participants.

Développer des unités cliniques d'apprentissage dans trois centres hospitaliers du Québec

Larue, C., Pepin, J., Patenaude, H.

Une recension d’écrits (Larue, C., Pepin, J. et Allard, E., 2015) sur l’apport de la simulation et l’encadrement des stages cliniques a mis en évidence les critères de qualité de l’encadrement au plan de l’environnement, de la supervision et de la relation de supervision. Une des modalités novatrice de supervision, la supervision par unité collaborative d’apprentissage (UCA), présente, dans certains cas, des avantages : une opportunité de socialisation au rôle professionnel par l’implication dans le travail d’équipe auprès de différents professionnels ;  une plus grande indépendance dans la gestion et l’expression des besoins d’apprentissage de l’étudiante (Callaghan et al., 2009). Le but de cette étude était de développer et d’explorer la faisabilité d’un projet pilote visant à implanter une UCA dans des unités de soins variés.

Modèle cognitif d’apprentissage de la compétence éthique de novice à expert

Lechasseur, K., Caux, C., Legault, A.

L’éthique constitue une composante fondamentale de la pratique infirmière, par conséquent, il ne fait aucun doute qu’elle doit faire partie des curriculums de formation en sciences infirmières pour assurer une qualité optimale des soins. Actuellement, plusieurs programmes sont orientés vers une approche par compétences et intègrent des innovations pédagogiques. Toutefois, peu de résultats de recherche sont publiés sur la portée de ces innovations et sur le développement de la compétence éthique soutenant la pratique infirmière. Il importe donc de se pencher sur le déploiement de la compétence éthique afin de mieux comprendre et soutenir son développement chez les étudiantes. Le but de la présente étude est donc de développer un modèle cognitif d'apprentissage de la compétence éthique de la novice à experte. Les questions de recherche sont: 1) Quelles sont les étapes de développement de la compétence éthique; 2) Quels sont les apprentissages critiques de développement de la compétence éthique?